Unsere Website ist nicht für deine Browserversion optimiert.

Seite trotzdem ansehen

Votations populaires du 13 février

13 février 2022 – Communiqué de presse du 13 février 2022

Le Centre Genève a pris connaissance des résultats des votations du jour. L’acceptation de l’initiative pour la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac est une grande avancée en matière de prévention et de santé publique. À Genève, le Oui très clair au développement des réseaux thermiques structurants permettra d’accélérer la transition énergétique du canton pour atteindre nos objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre.

Initiative pour l’interdiction de l’expérimentation animale et humaine
Le Centre Genève est satisfait du très net rejet par le peuple de cette initiative extrême. L’interdiction totale de l’expérimentation animale et humaine aurait privé la population suisse des avancées médicales et réduit la qualité des soins, affaiblissant également la recherche et l’innovation dans notre pays. Même si nous ne pouvons pas encore nous passer complétement de l’expérimentation animale, il faut poursuivre les efforts déjà réalisés pour développer des méthodes de recherche alternatives.

Initiative pour la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac
Le Centre Genève salue l’acceptation de cette initiative par le peuple. Notre parti s’est beaucoup engagé en faveur de ce texte. La Suisse est à la traîne en matière de prévention alors que le tabagisme est un enjeu de santé publique majeur qui coûte par ailleurs des milliards chaque année à l’économie et au système de santé. Les stratégies agressives de marketing mises en place par l’industrie du tabac en vue de cibler les jeunes ne sont tout simplement pas acceptables et il faut aujourd’hui cesser d’opposer l’économie et la santé publique.

Modification de la loi fédérale sur les droits de timbre
Le Centre Genève prend acte du net refus de cette loi par le peuple. La suppression du droit de timbre d’émission aurait permis de favoriser l’attractivité de notre place économique en donnant également un peu d’air à de nombreuses entreprises au moment où la sortie de crise COVID se profile. En effet, le droit de timbre d’émission ne concerne pas seulement les grandes entreprises mais également les start-up et les PME. Nous continuerons à nous engager pour défendre des conditions cadres favorables pour l’économie et l’innovation.

Loi sur un train de mesures en faveur des médias
Le Centre Genève prend acte du rejet des mesures de soutien aux médias. Les arguments des opposants portant sur l’indépendance des médias, avec la question de l’aide directe, et le soutien aux grands groupes privés ont visiblement été efficaces. Pourtant, il est fondamental pour notre démocratie directe de garantir la diversité de l’information, en particulier au niveau local et régional. Il nous faut désormais trouver d’autres pistes pour soutenir les médias de proximité dans un secteur en pleine mutation mis sous pression par la baisse des recettes publicitaires et la concurrence de nouveaux acteurs tels que les GAFA.

Loi constitutionnelle « développement des réseaux thermiques structurants » 
Le Centre Genève est particulièrement satisfait du soutien très large de la population à cette loi. Avec près de 80% de Oui, c’est un signal fort pour accélérer la transition énergétique du canton. À Genève, les bâtiments consomment plus de 50% de l’énergie thermique totale utilisée et 90% du chauffage et de la production d’eau chaude sanitaire est encore assuré par des énergies fossiles. Le potentiel de production de chaleur à partir d’énergies renouvelables est conséquent notamment grâce à la géothermie. Les réseaux thermiques structurants permettront d’approvisionner l’ensemble du territoire en énergie propre servant à la fois pour le chauffage et le refroidissement des bâtiments. Ce résultat représente ainsi un pas important pour atteindre l’objectif de la neutralité carbone en 2050.

Modification de la loi générale sur le logement et la protection des locataires (LGL)
Le résultat extrêmement serré témoigne du fait que la question de l’accès au logement demeure un enjeu majeur à Genève. Notre parti a soutenu cette loi considérant que l’allongement de la durée de résidence était acceptable au vu de la forte demande de logement sociaux. Cette loi seule ne permettra toutefois pas de pallier le manque chronique de logements dont souffre notre canton. Dans ce contexte, Le Centre Genève poursuivra son engagement pour l’accès au logement de la classe moyenne ainsi que pour la préservation de la mixité sociale dans les quartiers, avec des projets d’aménagement que nous voulons mieux pensés en associant davantage les communes et la population.

Contacts :

S'engager