Unsere Website ist nicht für deine Browserversion optimiert.

Seite trotzdem ansehen

Votations populaires du 15 mai

15 mai 2022 – Communiqué de presse du 15 mai 2022

Le Centre Genève a pris connaissance des résultats des votations du jour. Les résultats fédéraux sont très satisfaisants, notamment avec un Oui très clair à Frontex qui permet à la fois de renforcer notre sécurité et de montrer notre solidarité envers nos partenaires européens. À Genève, le Non à la réforme du cycle est une déception, avec un score extrêmement serré. Il faut maintenant se remettre au travail et trouver rapidement des solutions pour changer un système injuste qui pénalise les élèves en difficultés.

Développement de l’acquis de Schengen (Frontex)
Le Centre Genève se réjouit de la très large acceptation par le peuple du développement de l’acquis de Schengen. La Suisse peut ainsi contribuer au renforcement de sa propre sécurité tout en se montrant solidaire de ses partenaires européens. Comme nous l’avons relevé durant la campagne, le respect des droits humains doit être garanti. En restant dans Frontex, et en participant aux réformes, la Suisse va pouvoir s’en assurer en jouant pleinement son rôle au sein de l’espace Schengen.

Loi sur la transplantation
En disant oui à la modification de la Loi sur la transplantation, le peuple a accepté de changer de paradigme en introduisant le consentement présumé au don d’organes. Le Centre Genève salue ce résultat grâce auquel il y aura davantage de dons d’organes en Suisse. De nombreuses vies pourront ainsi être sauvées en réduisant le temps d’attente des personnes qui ont besoin d’une transplantation. Par ailleurs, la liberté de choix individuelle est préservée puisque chaque personne pourra indiquer par écrit si elle ne souhaite pas faire don de ses organes.

Loi sur le cinéma
Le Centre Genève est satisfait du Oui à la loi sur le cinéma. L’obligation pour les plateformes de streaming d’investir chaque année 4% de leurs recettes dans la production cinématographique suisse permettra à la fois de renforcer l’ensemble du secteur, de promouvoir les lieux de tournage et d’accroître le rayonnement culturel de notre pays. Le risque de répercussion sur les consommateurs avancé par les référendaires est faible, le prix des abonnements en Suisse est déjà élevé et la concurrence devient importante sur le marché du streaming. Par ailleurs, d’autres pays européens connaissent déjà une telle obligation d’investissement, parfois bien supérieure à celle acceptée aujourd’hui, il était donc temps pour la Suisse de renforcer également sa production cinématographique.

Réforme du cycle d’orientation
Un résultat serré était attendu sur ce sujet, la réforme du cycle divisant profondément alors même que tout le monde partage le constat d’échec du système actuel. Une telle division est regrettable car un consensus devrait être trouvé sur un enjeu aussi essentiel que la formation et l’orientation des jeunes. Cette réforme a pourtant été élaborée en concertation avec l’ensemble des milieux concernés et en s’inspirant de modèles qui ont fait leurs preuves dans d’autres cantons. Dans un contexte difficile où le DIP est affaibli, les opposants ont réussi à mettre en doute la capacité de l’État à mener à bien une telle réforme. Il faut maintenant se remettre de toute urgence au travail car il n’est pas acceptable de poursuivre encore des années avec un système qui renforce les inégalités et conduit les élèves en difficultés tout droit dans une impasse dès la fin de l’école primaire. Le Centre Genève prend acte de ce résultat et continuera à s’engager activement pour réformer le cycle et aboutir à un consensus au sein de la population et des milieux concernés. Les enjeux sont grands, autant pour la cohésion sociale que pour l’économie, car le cycle est une période charnière pour les élèves en termes de formation et de développement personnel. L’école doit donner à chacun et chacune une chance de trouver sa place dans la société.

Contacts :

S'engager